French songs

Nayla

Legendary Member
Orange Room Supporter
Christophe Rippert - Un amour de vacance

[VBTUBE]5Oh40O4Oqes[/VBTUBE]​
 

Nayla

Legendary Member
Orange Room Supporter
Trop de souvenirs- Hélène Rolles

[VBTUBE]jfYQKhLakT4[/VBTUBE]​
 

Nayla

Legendary Member
Orange Room Supporter
On n'oublie jamais rien, on vit avec - Hélène Ségara

[VBTUBE]YtO6KT5vhcE[/VBTUBE]​
 

Nayla

Legendary Member
Orange Room Supporter
FREDERIC FRANCOISE LE PLUS BEAU TANGO

[VBTUBE]0ylrgmrfEhw[/VBTUBE]​
 

Nayla

Legendary Member
Orange Room Supporter
Frédéric François L'amour c'est comme le Tango

[VBTUBE]SV4PnR1zkXg[/VBTUBE]​
 

Nayla

Legendary Member
Orange Room Supporter
frédéric françois- je t'aime à l'italienne

[VBTUBE]k4DbHg3hm3c[/VBTUBE]​
 

aboulzouz

Active Member
Les inconnus
et vice et versa one of my favorites !! Enorme

[VBTUBE]<object width="425" height="344"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/2TcE8N-EOcg&hl=fr_FR&fs=1&"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/2TcE8N-EOcg&hl=fr_FR&fs=1&" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>[/VBTUBE]
 

aboulzouz

Active Member
ةmily Loizeau :
Pays sauvage
Parle-t-elle du Liban ?

[VBTUBE]<object width="425" height="344"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/H3BuYEwtO64&hl=fr_FR&fs=1&"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/H3BuYEwtO64&hl=fr_FR&fs=1&" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>[/VBTUBE]
 

Osiris

Well-Known Member
[VBTUBE]NO17iO7uTBQ[/VBTUBE]

Prince hongrois
Nos chaque jour
Il était une fois
Des vœux d'amour
Quand il montait chez moi
La première fois...

Prince hindou
Je l'imagine encore
Au creux de moi
Je veux plonger dans son cœur,
Et sa voix
Me dit tout bas...

Prince arabe
Tes silences effleuraient
Du bout des doigts
Tous mes sens, aurons-nous
Un autrefois ?
Reste chez moi

Pardonne-moi
si la douleur remue tout
Qu'elle me broie
De t'aimer comme un fou
Que tu n'es pas
Pardonne-moi

Prince Aurore
Où en est-tu
De ces pulsions de mort ?
Qu'avons nous fait de bien
après l'effort
Deux corps, un sort

Oh Prince hongrois
L'on descend de l'autre
Coté du monde
Parcourir l'étoile
A chaque seconde
Partager l'ombre

Pardonne-moi
si la douleur remue tout
Qu'elle me broie
De t'aimer comme un fou
Que tu n'es pas
Pardonne-moi

Pardonne-moi
La profondeur de mon amour
Pour toi
Si c'est du sang qui coule
Au fond de moi
Pardonne-la

Prince noir
Délivre-moi de mon sang,
D'un espoir
Car en moi guette un silence
Sans fard
Un nulle part

Pardonne-moi
si la douleur remue tout
Qu'elle me broie
De t'aimer comme un fou
Que tu n'es pas
Pardonne-moi

Pardonne-moi
La profondeur de mon amour
Pour toi
Si c'est du sang qui coule
Au fond de moi
Pardonne-la
 

KOD

Member
[VBTUBE]http://www.youtube.com/watch?v=tJi5nozW4Ig[/VBTUBE]

Pleure pas t'as l'air d'un crocodile
Et moi j'ai pas de mouchoir sur moi
Ne dis rien les mots c'est difficile
Tu sais je te comprends très bien
Un ami t'en fait pas c'est toujours fait pour ca
اa joue les seconds rôles ta tête sur mon épaule
Un ami c'est facile ça tient au bout du fil
Et tu débarques en pleine nuit

Mais oui bien sur que moi je t'aime
Je suis la banque de l'amitié
Viens vite t'as un crédit ouvert
Tu sais que tu peux tout emporter
Un ami t'en fais pas c'est toujours fait pour ca
اa joue les seconds rôles ta tête sur mon épaule
Un ami c'est facile ça tient au bout du fil
Et tu débarques en pleine nuit

Ya toujours une tasse de café
Et des chansons a inventer pour toi
Je dormirai dans le fauteuil t'en fais pas
Demain matin ça ira mieux
Je ferai le clown si tu veux pour toi
Pleure pas t'as l'air d'un crocodile
Et moi j'ai pas de mouchoir sur moi
Ne dis rien les mots c'est difficile

Tu sais je te comprends très bien
Un ami t'en fais pas c'est toujours fait pour ça
اa joue les seconds rôles ta tête sur mon épaule
Un ami t'en fais pas
اa tient au bout du fil et tu débarques en pleine nuit
Un ami t'en fais pas c'est toujours fait pour ça
اa joue les seconds rôles ta tête sur mon épaule
Un ami c'est facile ça tient au bout du fil
Et tu débarques en pleine nuit
 

aboulzouz

Active Member
renan luce
la lettre

[VBTUBE]<object width="425" height="344"><param name="movie" value="http://www.youtube.com/v/x1R3W5UC-Z8&hl=fr_FR&fs=1&"></param><param name="allowFullScreen" value="true"></param><param name="allowscriptaccess" value="always"></param><embed src="http://www.youtube.com/v/x1R3W5UC-Z8&hl=fr_FR&fs=1&" type="application/x-shockwave-flash" allowscriptaccess="always" allowfullscreen="true" width="425" height="344"></embed></object>[/VBTUBE]
 

ecce homo

Well-Known Member
Années 80:

[VBTUBE]J68xKuBLzrc[/VBTUBE]

[VBTUBE]4Rv0SJZx7MU[/VBTUBE]

[VBTUBE]BggXhzUhZ94[/VBTUBE]

[VBTUBE]6PDmZnG8KsM[/VBTUBE]
 

dodzi

Legendary Member
Without a doubt, the best French song ever sung, is Amsterdam, by Jacques Brel!

It is the only French song I rated 5/5 on my iTunes list. I gave 4/5 to La Foule by Edith Piaf, and Ne me quittes pas by Brel as well...

I think Jacques Brel might not be the best singer of French songs, I think Edith Piaf's voice is much more intense. However, he certainly is the best French songwriter there ever was, and probably ever will be!

[VBTUBE]2ZFr2Fh66zs[/VBTUBE]

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui chantent
Les rêves qui les hantent
Au large d'Amsterdam
Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui dorment
Comme des oriflammes
Le long des berges mornes
Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui meurent
Pleins de bière et de drames
Aux premières lueurs
Mais dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui naissent
Dans la chaleur épaisse
Des langueurs océanes

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui mangent
Sur des nappes trop blanches
Des poissons ruisselants
Ils vous montrent des dents
A croquer la fortune
A décroisser la lune
A bouffer des haubans
Et ça sent la morue
Jusque dans le cœur des frites
Que leurs grosses mains invitent
A revenir en plus
Puis se lèvent en riant
Dans un bruit de tempête
Referment leur braguette
Et sortent en rotant

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui dansent
En se frottant la panse
Sur la panse des femmes
Et ils tournent et ils dansent
Comme des soleils crachés
Dans le son déchiré
D'un accordéon rance
Ils se tordent le cou
Pour mieux s'entendre rire
Jusqu'à ce que tout à coup
L'accordéon expire
Alors le geste grave
Alors le regard fier
Ils ramènent leur batave
Jusqu'en pleine lumière

Dans le port d'Amsterdam
Y a des marins qui boivent
Et qui boivent et reboivent
Et qui reboivent encore
Ils boivent à la santé
Des putains d'Amsterdam
De Hambourg ou d'ailleurs
Enfin ils boivent aux dames
Qui leur donnent leur joli corps
Qui leur donnent leur vertu
Pour une pièce en or
Et quand ils ont bien bu
Se plantent le nez au ciel
Se mouchent dans les étoiles
Et ils pissent comme je pleure
Sur les femmes infidèles
Dans le port d'Amsterdam
Dans le port d'Amsterdam.
 

ecce homo

Well-Known Member
Dodzi totally agree with you on Brel. I also like his early ones, like this one:

[VBTUBE]oI0Q3dFnJ5o[/VBTUBE]

Jacques Brel
LE DIABLE (اA VA)
1955


PROLOGUE
Un jour, un jour le Diable vint sur terre,
un jour le Diable vint sur terre pour
surveiller ses intérêts, il a tout vu le
Diable, il a tout entendu, et après avoir
tout vu, après avoir tout entendu, il est
retourné chez lui, là-bas.
Et là-bas, on avait fait un grand banquet,
à la fin du banquet, il s'est levé le Diable,
il a prononcé un discours:

اa va
Il y a toujours un peu partout
Des feux illuminant la terre
اa va
Les hommes s'amusent comme des fous
Aux dangereux jeux de la guerre
اa va
Les trains déraillent avec fracas
Parce que les gars pleins d'idéal
Mettent des bombes sur les voies
اa fait des morts originales
اa fait des morts sans confession
Des confessions sans rémission
اa va

Rien ne se vend mais tout s'achète
L'honneur et même la sainteté
اa va
Les ةtats se muent en cachette
Les anonymes sociétés
اa va
Les grands s'arrachent les dollars
Venus du pays des enfants
L'Europe répète l'Avare
Dans un décor de mil neuf cent
اa fait des morts d'inanition
Et l'inanition des nations
اa va

Les hommes ils en ont tant vu
Que leurs yeux sont devenus gris
اa va
Et l'on ne chante même plus
Dans toutes les rues de Paris
اa va
On traite les braves de fous
Et les poètes de nigauds
Mais dans les journaux de partout
Tous les salauds ont leur photo
اa fait mal aux honnêtes gens
Et rire les malhonnêtes gens.
اa va ça va ça va ça va.
 

ecce homo

Well-Known Member
Le chanteur français Jean Ferrat est décédé le 13 mars 2010 à l'âge de 79 ans

[VBTUBE]2Ebbo7M9mqA[/VBTUBE]

[VBTUBE]tNGlMWwqdF4[/VBTUBE]
 
Top