French songs

eLad

Legendary Member
Orange Room Supporter
[vbtube]YQd0YPfQcNw[/vbtube]

[vbtube]SATmSaQNbOk[/vbtube]

Elle est à toi cette chanson
Toi l'Auvergnat qui sans façon
M'as donné quatre bouts de bois
Quand dans ma vie il faisait froid
Toi qui m'as donné du feu quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
M'avaient fermé la porte au nez
Ce n'était rien qu'un feu de bois
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manièr' d'un feu de joie

Toi l'Auvergnat quand tu mourras
Quand le croqu'mort t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au père éternel

Elle est à toi cette chanson
Toi l'hôtesse qui sans façon
M'as donné quatre bouts de pain
Quand dans ma vie il faisait faim
Toi qui m'ouvris ta huche quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
S'amusaient à me voir jeûner
Ce n'était rien qu'un peu de pain
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manièr' d'un grand festin

Toi l'hôtesse quand tu mourras
Quand le croqu'mort t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au père éternel

Elle est à toi cette chanson
Toi l'étranger qui sans façon
D'un air malheureux m'as souri
Lorsque les gendarmes m'ont pris
Toi qui n'as pas applaudi quand
Les croquantes et les croquants
Tous les gens bien intentionnés
Riaient de me voir emmener
Ce n'était rien qu'un peu de miel
Mais il m'avait chauffé le corps
Et dans mon âme il brûle encore
A la manièr' d'un grand soleil

Toi l'étranger quand tu mourras
Quand le croqu'mort t'emportera
Qu'il te conduise à travers ciel
Au père éternel
 

eLad

Legendary Member
Orange Room Supporter
[VBTUBE]x6uVSLlcQlE[/VBTUBE]

Une pâle lueur tombait d'une pâle fenêtre.
J'avais les yeux d'une couleur facile à reconnaître
Celle de ces wagons éteints sur les voies de garage
Entrez, dit-elle et venez vous abriter de l'orage.

J'avais traversé les débris de nos nuits féériques
Trébuché sur nos éboulis, sur nos dégâts magnifiques
Avec encore sur le front son tendre tatouage.
Entrez, dit-elle et venez vous abriter de l'orage.

Je parlais du vent sur un lac et d'une voile blanche
Des caresses que ses cheveux recouvrent en avalanche
Du ticket pour l'éternité perdu dans le naufrage.
Entrez, dit-elle et venez vous abriter de l'orage.

Je demandais est-ce que plus tard tout redevient solide ?
Est-ce qu'on peut exister longtemps suspendu dans le vide
Dans ce vertige continu, cet arrêt sur image ?
Entrez, dit-elle et venez vous abriter de l'orage.

Vous aurez d'autres aujourd'huis, d'autres heures de peine
A la longue on se reconstruit'sur des choses certaines.
Le printemps après l'incendie, la planche qui surnage.
Entrez, dit-elle et venez vous abriter de l'orage.

Une pâle lueur tombait d'une pâle fenêtre.
J'avais les yeux d'une couleur facile à reconnaître
Celle de ces wagons éteints sur les voies de garage.
Entrez, dit-elle et venez vous abriter de l'orage.
 

Nayla

Legendary Member
Orange Room Supporter
Salvator Adamo - Elle m'ensoleille

[VBTUBE]CNtRgRGJxUg[/VBTUBE]

Dans son regard, un rien de poésie
Et la voilà qui règne sur ma vie
Elle a gommé des années de grisaille
Il n'y a plus que sa douceur qui m'aille
Elle m'a branché sur le chant des étoiles
D'un air de fête elle a gonflé ma voile
Et me voilà prêt pour tous les voyages
J'ai oublié défaites et naufrages

Elle m'aime, elle m'ensoleille
Son amour vient du ciel,
Elle m'ensoleille
D'un long sommeil, je me réveille
Tout est nouveau, tout m'émerveille

Elle m'aime, elle m'ensoleille
Depuis que je compte pour elle
Rien n'est pareil
Plus de brouillard , rien ne m'effraie
Elle me sourit, elle m'ensoleille

Hier, je n'étais plus qu'un arbre mort
Mais de sa grâce elle m'a rendu plus fort
Elle a fleuri mes bras de son printemps
Je suis le fou que j'étais à vingt ans
Elle a mis des lumières sur mes blessures
Du côté de l'âme, là juste où ça fait mal
Et depuis j'ai enlevé mon armure
Et je me fonds dans un bonheur total, total

Elle m'aime, elle m'ensoleille
Son amour vient du ciel,
Elle m'ensoleille
D'un long sommeil, je me réveille
Tout est nouveau, tout m'émerveille

Elle m'aime, elle m'ensoleille
Je vois avec ses yeux, rien n'est pareil
Rien ne m'effraie, la vie est belle
Elle me sourit, elle m'ensoleille
 

eLad

Legendary Member
Orange Room Supporter
is it weird to love Francis Cabrel and Led Zepplin at the same time?

[vbtube]pe72EVaa26U[/vbtube]

Le vent fera craquer les branches
La brume viendra dans sa robe blanche
Y'aura des feuilles partout
Couchées sur les cailloux
Octobre tiendra sa revanche
Le soleil sortira à peine
Nos corps se cacheront sous des bouts de laine
Perdue dans tes foulards
Tu croiseras le soir
Octobre endormi aux fontaines

Il y aura certainement,
Sur les tables en fer blanc
Quelques vases vides qui traînent
Et des nuages pris aux antennes
Je t'offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu'octobre nous prenne

On ira tout en haut des collines
Regarder tout ce qu'octobre illumine
Mes mains sur tes cheveux
Des écharpes pour deux
Devant le monde qui s'incline

Certainement appuyés sur des bancs
Il y aura quelques hommes qui se souviennent
Et des nuages pris aux antennes
Je t'offrirai des fleurs
Et des nappes en couleurs
Pour ne pas qu'octobre nous prenne

Et sans doute on verra apparaître
Quelques dessins sur la buée des fenêtres
Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être.

Vous, vous jouerez dehors
Comme les enfants du nord
Octobre restera peut-être.
 

Nayla

Legendary Member
Orange Room Supporter
Elad, listen to Cabrel in this song.. very beautiful :thumbup1:

Francis Cabrel : Les Murs de Poussière

[VBTUBE]rY8mfpdu304[/VBTUBE]

Il rêvait d'une ville étrangère
Une ville de filles et de jeux
Il voulait vivre d'autres manières
Dans un autre milieu
Il rêvait sur son chemin de pierres
"Je partirai demain, si je veux
J'ai la force qu'il faut pour le faire
Et j'irai trouver mieux"

Il voulait trouver mieux
Que son lopin de terre
Que son vieil arbre tordu au milieu
Trouver mieux que la douce lumière du soir
Près du feu
Qui réchauffait son père
Et la troupe entière de ses aïeux
Le soleil sur les murs de poussière
Il voulait trouver mieux...

Il a fait tout le tour de la terre
Il a même demandé à Dieu
Il a fait tout l'amour de la terre
Il n'a pas trouvé mieux

Il a croisé les rois de naguère
Tout drapés de diamants et de feu
Mais dans les châteaux des rois de naguère
Il n'a pas trouvé mieux...

Il n'a pas trouvé mieux
Que son lopin de terre
Que son vieil arbre tordu au milieu
Trouver mieux que la douce lumière du soir
Près du feu
Qui réchauffait son père
Et la troupe entière de ses aïeux
Le soleil sur les murs de poussière
Il n'a pas trouvé mieux...

Il a dit "Je retourne en arrière
Je n'ai pas trouvé ce que je veux"
Il a dit "Je retourne en arrière"
Il s'est brûlé les yeux

Il s'est brûlé les yeux
Sur son lopin de terre
Sur son vieil arbre tordu au milieu
Aux reflets de la douce lumière du soir
Près du feu
Qui réchauffait son père
Et la troupe entière de ses aïeux
Au soleil sur les murs de poussière
Il s'est brûlé les yeux (x3)

l
 

eLad

Legendary Member
Orange Room Supporter
i must have posted this before but worth posting it again. love the lyrics

ROUGE

[VBTUBE]GJSbQLbgeMA[/VBTUBE]

Rouge
Comme un soleil couchant
De Méditerranée
Rouge
Comme le vin de Bordeaux
Dans ma tête étoilée
Rouge
Comme le sang de Rimbaud
Coulant sur un cahier
Rouge
Comme la mer qui recouvre
Le désert de Judée

Rouge
Comme les joues d'un enfant
Quand il a trop joué
Rouge
Comme la pomme qui te donne
Le parfum du péché
Rouge
Comme le feu du volcan
Qui va se réveiller
Rouge
Comme cette étoile au coeur
De ce dormeur couché

Comme un oiseau tué
Par un chasseur tragique
Comme un acteur blessé
Par les cris du public
Comme un violon brisé
Qui rejoue l'Héroïque
Comme la vision glacée
Du dernier Titanic

Rouge
Comme le feu des tziganes
Quand les violons s'affolent
Rouge
Comme un phare de signal
Quand un avion s'envole
Rouge
Comme les lèvres d'une femme
Quand l'amour la rend folle
Rouge
Comme le front du menteur
Qui trahit sur parole

Comme un oiseau tué
Par un chasseur tragique
Comme un acteur blessé
Par les cris du public
Comme un violon brisé
Qui rejoue l'Héroïque
Comme la vision glacée
Du dernier Titanic

Comme le silence qui suit
Les paroles en musique
Comme une symphonie
Quand elle est pathétique

Rouge
Comme la colère d'un homme
Quand il voit s'en aller
Rouge
Tout ce qu'il a construit
Tout ce qu'il a aimé
Rouge
Comme le manteau du Christ
Que les soldats ont joué
Rouge
Comme la couleur du ciel
Quand il va s'écrouler

Comme un oiseau tué
Par un chasseur tragique
Comme un acteur blessé
Par les cris du public
Comme un violon brisé
Qui rejoue l'Héroïque
Comme la vision glacée
Du dernier Titanic

Comme le silence qui suit
Les paroles en musique
Comme une symphonie
Quand elle est pathétique
 
Top