French songs

Booyakasha

Legendary Member
I'm coming from the heavy metal music lovers thread to post this (my all time favorite french song)


[VBTUBE]NNOokkRiY4A[/VBTUBE]

and more importantly THIS AWESOME random heavy cover: one of my top Nike+ power songs :rockon:

[VBTUBE]bbwcaFwa6eU[/VBTUBE]
 

kalel

Well-Known Member
Orange Room Supporter
I'm coming from the heavy metal music lovers thread to post this


[VBTUBE]NNOokkRiY4A[/VBTUBE]

and more importantly THIS AWESOME random heavy cover: one of my top Nike+ power songs :rockon:

[VBTUBE]bbwcaFwa6eU[/VBTUBE]

Following you :p

[VBTUBE]i4bs2OmC0YI[/VBTUBE] [VBTUBE]d08iydiud-E[/VBTUBE]

Chapeau DePalmas..
 

Dark Angel

Legendary Member
[vbtube]rSTil7SHikA[/vbtube]

Au temps de Pierrot et Colombine
Dans un monde moins fou qu'aujourd'hui
Pierrot n'avait pas d'automobile
Pour aller retrouver son amie
Il courait à perdre haleine
Sans s'arrêter aux fontaines
Qui coulaient, coulaient, coulaient
Quand Pierrot retrouvait Colombine
Pour aller l'emmener dans les bois
Pierrot n'ayant pas d'automobile
Prenait sa douce amie par le bras
Et les mots lui venaient
Et les phrases tournaient
Et Pierrot bavardait, bavardait, bavardait
Sans penser à l'embrasser
Et sans automobile
Au bras de Colombine
Il prenait tout son temps, tout son temps
Pour lui offrir ses vingt ans

Quand Pierrot rêvait de Colombine
Qu'il savait toute seule à la ville
Pierrot n'ayant pas de téléphone
Pour pouvoir appeler la mignonne
Allumait une chandelle
Et couchait sur le papier
Les choses les plus belles
Et Pierrot tout entier à sa plume
Ecrivait pour calmer son ardeur
Sous le regard distrait de la lune
Souriant devant tant de bonheur
Et les mots lui venaient
Et les phrases tournaient
Et son coeur chavirait, chavirait, chavirait
Dans le bleu de l'encrier
Et les mots voltigeaient
Et les phrases tournaient
Et quand venait le jour
Il restait
Plus de cent lettres d'amour

Quand Pierrot attendait Colombine
Qui faisait son travail à la ville
Pierrot n'avait pas d'électrophone
Pour tuer tout ce temps monotone
Il prenait sa mandoline
Composait des menuets, de jolies cavatines
Quand Pierrot épousa Colombine
Il était poète et musicien
Colombine chantait dans sa cuisine
En faisant sa lessive et son pain
Et sans automobile
Amoureux et tranquilles
Ils prenaient tout leur temps, tout leur temps
Pour s'aimer éperdument
Et sans le téléphone
Ils vécurent jusqu'à près de cent ans
Et ils eurent beaucoup d'enfants.

 

Nayla

Legendary Member
Orange Room Supporter
[VBTUBE]J7JyXkWCjXw[/VBTUBE]

Ces rendez-vous qu'on s'est donné sans se trouver
Et ces erreurs
Qui font des bleus au cœoeur
Ces fins d'amour
Et ces chagrins de quais de gares
Des nuits des jours
A s'inventer d'autres histoires

Et un matin on ne veut plus aller plus loin
On se retrouve
Avec au cœur un temps de chien

De peur en peur
On se demande où va sa vie
Alors on pleure
Comme toi tu pleures au bord de ton lit

Y a des jours
Des jours comme ça
On se réveille
Avec un cœur si bas
Si tu savais les arcs-en-ciel
Qui naissent après la pluie
Ne pleure pas
Y a des jours comme ça

On se demande où sont les mondes sans hivers
Et ces horloges
Qui tournent à l'envers
Où sont ces rires à l'ombre bleue des palmeraies
Quand les enfants
Chantent des chants qui font rêver

Ce monde existe
A condition que tu existes
Ce mode est là
Pour les comme toi qui sont si tristes
Alors tu vois
Ce n'est qu'un jour sans importance
Qui s'en ira
Comme les bateaux sont en partance

Y a des jours
Des jours comme ça
On se réveille
Avec un cœur si bas
Si tu savais les arcs-en-ciel
Qui naissent après la pluie
Ne pleure pas
Y a des jours comme ça

C'est déjà demain
C'est déjà plus tard
On est si loin
De nos matins d'insomnie
Je te vois sourire
Je te vois renaître
Oublie tes chagrins
Mets des rires à ta fenêtre

Y a des jours
Des jours comme ça
On se réveille
Avec un cœur si bas
Si tu savais les arcs-en-ciel
Qui naissent après la pluie
Ne pleure pas
Y a des jours comme ça

Y a des jours
Des jours comme ça
On se réveille
Avec un cœur si bas
Si tu savais les arcs-en-ciel
Qui naissent après la pluie
Ne pleure pas
Y a des jours comme ça
 

Dark Angel

Legendary Member
[vbtube]NrgcRvBJYBE[/vbtube]

Je n'ai pas peur de la route
Faudrait voir, faut qu'on y goûte
Des méandres au creux des reins
Et tout ira bien

Le vent l'emportera

Ton message à la grande ourse
Et la trajectoire de la course
A l'instantané de velours
Même s'il ne sert à rien

[Refrain] :
Le vent l'emportera
Tout disparaîtra
Le vent nous portera

La caresse et la mitraille
Cette plaie qui nous tiraille
Le palais des autres jours
D'hier et demain

Le vent les portera

Génétique en bandoulière
Des chromosomes dans l'atmosphère
Des taxis pour les galaxies
Et mon tapis volant lui

[Refrain]

Ce parfum de nos années mortes
Ceux qui peuvent frapper à ta porte
Infinité de destin
On en pose un, qu'est-ce qu'on en retient?

Le vent l'emportera

Pendant que la marée monte
Et que chacun refait ses comptes
J'emmène au creux de mon ombre
Des poussières de toi

[Refrain]
 

Nayla

Legendary Member
Orange Room Supporter
[VBTUBE]QR4DwYBbxMo[/VBTUBE]

Argentina
Danse-moi le tango
Et que chantent tes femmes
Argentina
Tes hommes ont le sang chaud
On y brûle son âme

L'avion qui m'a posée chez toi
A emporté mon amour
Tu m'as consolée dans tes bras
Je m'en souviendrai un jour

Argentina
Sur ton bandonéon
Chante-moi tes mystères
Argentina
Le galop des chevaux
Faisait trembler la terre

Le soleil que tu m'as donné
C'est le soleil de l'amour
Moi l'étrangère tu m'as aimée
Je m'en souviendrai toujours

Argentina
Danse-moi le tango
J'aime ton bonheur triste
Argentina
Ta lumière indigo
Illuminait la piste

J'ai eu du mal à te quitter
Mais ce n'est pas pour toujours
Tout ce que tu m'as raconté
Je le chanterai un jour

Argentina
Danse-moi le tango
Et que chantent tes femmes
Argentina
Tes hommes ont le sang chaud
On y brûle son âme

Argentina
Sur ton bandonéon
Chante-moi tes mystères
Argentina
Le galop des chevaux
Faisait trembler la terre

Argentina
Danse-moi le tango
J'aime ton bonheur triste
Argentina
Ta lumière indigo
Illuminait la piste
 
Top