• Before posting an article from a specific source, check this list here to see how much the Orange Room trust it. You can also vote/change your vote based on the source track record.

Hassan Diab Government [IMF Negotiations Officially Underway]

  • Advertisement
  • Apostate

    Apostate

    Your will, my hands.
    Orange Room Supporter
    ليبانون فايلز - أخبار الساعة
    حتّي قدم استقالته لرئيس الحكومة حسان دياب وغادر السرايا من دون الادلاء بأي تصريح

     
    NewLeb

    NewLeb

    Member
    Nobody is afraid of this fatty anymore. All his most professional fighters were blown up in Syria, and his organization is completely broke.

    Hezbollah lost its intimidation factor a long time
    ago.
     
    Rafidi

    Rafidi

    Legendary Member
    Nobody is afraid of this fatty anymore. All his most professional fighters were blown up in Syria, and his organization is completely broke.

    Hezbollah lost its intimidation factor a long time
    ago.
    It seems so. I do agree Hezbollah has lost its "intimidation factor". The dose given from May 7, 2008 is almost exhausted. You need to be replenished with another dose. I would advise you to try them one more time. You will possibly get a longer lasting dose than the one they gave you in 2008. Perhaps a dose that would last 120 years instead of just 12 years.
     
    Rafidi

    Rafidi

    Legendary Member
    *معلومات الجديد: سيصدر مرسوم تعيين السفير السابق شربل وهبي وزيراً للخارجية عند الساعة الرابعة من قصر بعبدا*
     
    NewLeb

    NewLeb

    Member
    It seems so. I do agree Hezbollah has lost its "intimidation factor". The dose given from May 7, 2008 is almost exhausted. You need to be replenished with another dose. I would advise you to try them one more time. You will possibly get a longer lasting dose than the one they gave you in 2008. Perhaps a dose that would last 120 years instead of just 12 years.
    Try that again, and it will be the final nail in Hezbollah’s coffin.
     
    dyyyy

    dyyyy

    Well-Known Member
    If you look at all the posts on this thread you think FPM and HA/Amal are at war

    In reality : the foreign minister resigns complaining about how HA/Amal bypassed him by assigning Abbas Ibrahim
    What was FPM's response?
    Assigning someone else who's more compliant with them 😂😂😂
     
    L'arbalette

    L'arbalette

    Well-Known Member
    For all the supporters of the idiot / traitor Kan3an and the usual band of corrupts (Hariri, Berri, Joumblatt, etc.)

    Dans un entretien accordé au quotidien Nida’ al-Watan le 31 juillet 2020, Salim Sfeir, le président de l’Association des banques du Liban (ABL), s’en est pris au gouvernement (en place depuis 7 mois) et à son plan de redressement pourtant accepté par le Fonds monétaire international (FMI) dont l’aide est aujourd’hui indispensable : « En examinant de près le plan mis en place par le gouvernement, nous constatons qu’il n’y a pas de vision, mais (une volonté) de mener les banques et la Banque Centrale à la faillite et un refus de rembourser les dépôts des clients ». Il a accusé l’État d’avoir « dépensé l’argent des déposants à hauteur de 40 à 50 milliards de dollars ». Il est vrai que le plan alternatif de l’ABL a une vision : la vente des réserves d’or de la Banque du Liban (BDL), des biens immobiliers de l’État et de la façade maritime du pays… Dilapider les derniers joyaux du Liban… Le plan de redressement du gouvernement prévoit la restructuration de la BDL et des banques et non leur mise en faillite. Il a été demandé par la BDL aux banques de se recapitaliser et de réaliser une augmentation de capital (« capital increase »). Le plan de redressement du gouvernement prévoit la même chose grâce s’il le faut à une partie des dividendes que les actionnaires des banques se sont distribués durant plus de vingt-cinq ans en contribuant au système de Ponzi en place (une pyramide nécessitant d’attirer de l’argent frais en devises pour pouvoir verser les intérêts à leurs déposants) et en profitant de celui-ci au détriment des clients de leurs banques. À défaut, le plan de redressement du gouvernement considère que les pertes devront être épongées par un effacement du capital existant (« write-off ») des banques et donc la réduction de leur actionnariat à néant (« wipe-out »). La BDL pousse aussi aux fusions (« mergers ») de banques, beaucoup trop nombreuses. Idem pour le plan de redressement du gouvernement. Enfin, si tout cela n’est pas suffisant alors un renflouement interne (« bail-in ») sera nécessaire avec la conversion forcée d’une partie des dépôts en instruments du capital : lors de l’annonce de sa démission, le directeur général du ministère des Finances Alain Bifani, qui a préparé le plan du gouvernement avec ses équipes et des conseillers comme Lazard ou encore Henri Chaoul, a parlé d’un « haircut » de 13% seulement sur les comptes bancaires dépassant 10 millions de dollars, soit 931 comptes sur 2,7 millions au total. Si l’État doit certainement se réformer et cela au plus vite (sans cela il n’y aura pas d’aide du FMI), les banques doivent expliquer pourquoi pendant plus de vingt-cinq ans elles ont choisi de lui confier l’argent des déposants tout en voyant bien qu’il ne se réformait pas, que la dette se creusait (en raison de l’absence de réformes et du service de la dette), que les déficits (budgétaire et commercial) s’accumulaient et que le pays subissait le poids de la guerre en Syrie (afflux de réfugiés syriens au Liban provoquant l’arrêt de la croissance économique). Il faut également que les banques expliquent pourquoi les déposants doivent payer leurs mauvais choix. En effet, depuis août 2019 et surtout novembre 2019, elles font subir aux déposants de sévères restrictions bancaires (« capital control »), parfaitement illégales, pour faire face à une crise de liquidités. Pire, le dollar devenant rare, la livre libanaise et donc le pouvoir d’achat et l’épargne des Libanais ont perdu de leur valeur.

    libnanews.com
     
    Walidos

    Walidos

    Legendary Member
    Orange Room Supporter
    For all the supporters of the idiot / traitor Kan3an and the usual band of corrupts (Hariri, Berri, Joumblatt, etc.)

    Dans un entretien accordé au quotidien Nida’ al-Watan le 31 juillet 2020, Salim Sfeir, le président de l’Association des banques du Liban (ABL), s’en est pris au gouvernement (en place depuis 7 mois) et à son plan de redressement pourtant accepté par le Fonds monétaire international (FMI) dont l’aide est aujourd’hui indispensable : « En examinant de près le plan mis en place par le gouvernement, nous constatons qu’il n’y a pas de vision, mais (une volonté) de mener les banques et la Banque Centrale à la faillite et un refus de rembourser les dépôts des clients ». Il a accusé l’État d’avoir « dépensé l’argent des déposants à hauteur de 40 à 50 milliards de dollars ». Il est vrai que le plan alternatif de l’ABL a une vision : la vente des réserves d’or de la Banque du Liban (BDL), des biens immobiliers de l’État et de la façade maritime du pays… Dilapider les derniers joyaux du Liban… Le plan de redressement du gouvernement prévoit la restructuration de la BDL et des banques et non leur mise en faillite. Il a été demandé par la BDL aux banques de se recapitaliser et de réaliser une augmentation de capital (« capital increase »). Le plan de redressement du gouvernement prévoit la même chose grâce s’il le faut à une partie des dividendes que les actionnaires des banques se sont distribués durant plus de vingt-cinq ans en contribuant au système de Ponzi en place (une pyramide nécessitant d’attirer de l’argent frais en devises pour pouvoir verser les intérêts à leurs déposants) et en profitant de celui-ci au détriment des clients de leurs banques. À défaut, le plan de redressement du gouvernement considère que les pertes devront être épongées par un effacement du capital existant (« write-off ») des banques et donc la réduction de leur actionnariat à néant (« wipe-out »). La BDL pousse aussi aux fusions (« mergers ») de banques, beaucoup trop nombreuses. Idem pour le plan de redressement du gouvernement. Enfin, si tout cela n’est pas suffisant alors un renflouement interne (« bail-in ») sera nécessaire avec la conversion forcée d’une partie des dépôts en instruments du capital : lors de l’annonce de sa démission, le directeur général du ministère des Finances Alain Bifani, qui a préparé le plan du gouvernement avec ses équipes et des conseillers comme Lazard ou encore Henri Chaoul, a parlé d’un « haircut » de 13% seulement sur les comptes bancaires dépassant 10 millions de dollars, soit 931 comptes sur 2,7 millions au total. Si l’État doit certainement se réformer et cela au plus vite (sans cela il n’y aura pas d’aide du FMI), les banques doivent expliquer pourquoi pendant plus de vingt-cinq ans elles ont choisi de lui confier l’argent des déposants tout en voyant bien qu’il ne se réformait pas, que la dette se creusait (en raison de l’absence de réformes et du service de la dette), que les déficits (budgétaire et commercial) s’accumulaient et que le pays subissait le poids de la guerre en Syrie (afflux de réfugiés syriens au Liban provoquant l’arrêt de la croissance économique). Il faut également que les banques expliquent pourquoi les déposants doivent payer leurs mauvais choix. En effet, depuis août 2019 et surtout novembre 2019, elles font subir aux déposants de sévères restrictions bancaires (« capital control »), parfaitement illégales, pour faire face à une crise de liquidités. Pire, le dollar devenant rare, la livre libanaise et donc le pouvoir d’achat et l’épargne des Libanais ont perdu de leur valeur.

    libnanews.com
    From what I read, this is not the plan of the parliament committee headed by Kanaan... the only thing mentioned was the difference in the valuation of the debt and how much we need to borrow from the IMF... can you please post the parliament plan?
     
    R

    Ralph N

    Well-Known Member
    He flipped because Bassil ma 3am yesta2blo. :lol:
    Nope thats not it... If you think Joseph is like that?!!! Bass ba3dein lets see in the next elections how much Bassil will bring... Yalla natrinak...

    Bassil expected 37 MP in the last elections... he got 29 out of which one is for berri (Ferzli) Roukoz the trairor, in Kesserwan one for KSA (Frem) what he really has is no more then 25- Mp... Next election if he continue like this arrogant and self loving bastard keep the destruction of FPM he will be like ouwet...
     
    Top