• Hello Guest

    Please bear with us! The Orange Room is being restructured.

La Fortune Des Fl De Geagea

Bejin

Active Member
#1
En 1987 les FL de Geagea imposaient les taxes suivantes: sur le permis de séjour des étrangers: 350.000LL selon la durée du séjour; permis de travail pour étrangers: variable selon l'emploi (pour un cuisinier, 16.500LL /an pour une profession libérale, 33.000LL); sur l'enregistrement des transactions foncières: vente/achat d'un appartement, 520.000LL; d'une villa,1.040.000LL; d'un chalet balnéaire, 390.000LL

Celles-ci imposaient aussi une taxe de 5% sur tout achat de la Régie des tabacs et tombac. Les cigares sont taxés à raison de $3 la boîte. A cela doivent s'ajouter les profits provenant de la contrebande du tabac étranger et de la taxation de l'exportation du tabac local. Les rentrées annuelles des FL dans ce domaine ont été de l'ordre de 843.073.990LL pour 1988. Les billets de cinémas et de théâtre sont taxés à raison de 3% du prix du billet (60LL pour un billet de 1.000LL); les factures de restaurant, à raison de 5% de la facture du consommateur en plus d'un impôt de 1% sur les recettes totales du restaurateur.

Les FL imposaient les entreprises et les professions selon un système sophistiqué et souple. Les 'contributions' des individus et des sociétés se font par un accord selon le type de l'institution: profession libérale, magasin, supermarché, société de services, etc. Une taxe forfaitaire de $30 par mois est, par ailleurs, imposée sur chaque entreprise commerciale et industrielle.

Le commerce des objets d'art et des antiquités, par lequel une partie du patrimoine archéologique du pays a passé à l'étranger, est taxé par les FL.
Les impositions des FL sont de l'ordre de 5% pour les objets dont la valeur ne dépasse pas 5.000LL; 10%, entre 5.000 et 20.000LL; 15% sur les objets entre 20.000 et 50.000LL; 20% pour les objets de plus de 50.000LL. Les rentrées annuelles de cette fiscalité pour l'année 1988 ont totalisé 19.633.000LL.

Les FL imposaient nt des taxes sur les centres touristiques et balnéaires à raison de 300-550LL /m2 sur la superficie du centre lui-même et de 2.500LL-5.000LL/m2 sur la superficie des cabines
Les FL imposaient des taxes aux entrepreneurs privés sur l'enlèvement du sable:100LL/m3 pour le sable de montagne; 600LL/m3 pour celui des rivières et 200LL/m3 pour le gravier. Leurs rentrées annuelles dans ce secteur pour 1988 sont 66.634.400LL.

Le 'cinquième bassin ' est sous le contôle des FL,1989, près d'une cinquantaine de navires y accostaient par mois; les divers droits et taxes perçus s'élevaient à une moyenne de trente millions de LL par mois. Le cinquième bassin est réputé être le plus compétitif parmi les ports libanais.

Entre 1986 et 1989, 140 cargaisons destinées à l'océan Indien avaient disparu sur la côte libanaise. En mai 1988, la valeur des marchandises détournées par ce moyen s'élevait à $30 millions. En 1989, la baraterie sur les côtes libanaises avait déjà coûté £120 millions aux compagnies d'assurances londoniennes..

La valeur de la drogue produite au Liban est évaluée à $6 milliards sur place, celle des produits écoulés dans les capitales européennes et américaines devait rapporter dans les $150 milliards. Avant la guerre, le trafic de la drogue rapportait $300 millions aux trafiquants. En 1988, il aurait rapporté entre $500 millions et $1 milliard par an, selon les estimations..

L'essence est taxée par les FL à raison de $15 pour la tonne vendue à l'intérieur (et à raison de $10 pour la tonne vendue à l'extérieur des régions sous leur contrôle), soit 20% de son prix; le gaz, à 1.600LL/tonne et le fioul, à $20/tonne. En 1988, les rentrées annuelles des FL de la taxation sur les carburants s'élevaient à 5.905.201.920LL.

Le holding des Forces Libanaises, fondé en novembre 1989,gère les sociétés suivantes: SONAPORT (Sâmî Mârûn et Ilyâs Sâbâ); la LEAST, la Société libanaise d'investissement, de services et de transports (activités maritimes); la SLIA, Société libanaise d'impression artistique (impression, distribution de journaux et d'imprimés); Security and Services (transports de fonds et de bijoux); Société du Liban et du monde (import/export); la STARLANA (commerce et transport terrestre et maritime); Société coopérative de consommation (produits alimentaires et articles ménagers); la COPITEC (projets et investissements commerciaux); la Société libanaise nationale de commerce; la Société de récolte agraire libanaise; la Société de services postaux internationaux; la Société libanaise de pêche (pêche maritime, vente de bateaux, commercialisation de produits de la mer); la Société Asmar pour le cadastre (cadastres, commerce, logement et sport).
Le 'holding' des FL, par exemple, possède dans les régions de Jubayl, Matn et Kisrawan des terres atteignant une superficie de 1.O58.991 m2.

Roger Tamraz réussit à s'assurer la protection des chefs miliciens qui l'avaient critiqué auparavant en échange de très grandes largesses. Aux FL de Samir Geagea, il paya 30 millions LL par mois, pour la fermeture des cercles de jeux 'illégaux' afin de préserver le monopole du Casino de Liban, finança la construction de l'aéroport de Halat et la créa la Société libanaise d'hélicoptères qui assurait la ligne aérienne entre cet aéroport et Larnaka.
En août 1989, les FL mettent Tamraz en résidence surveillée l'accusant d'avoir illégalement exporté $140 millions hors du pays pour les investir en Europe..
 
  • Advertisement
  • Marc S

    Well-Known Member
    #2
    Et si vous voulez vous pouvez envoyer un aide aux Forces Libanaises car ils sont a court d'argent comme l'a si bien dit Mr.Geagea lors de son dernier monologue sur LBC...

    :) j'ai beaucoup aimé cette bonne blague...ils demandent une aide!

    Regards
     

    Qwiw

    Well-Known Member
    #4
    La fortune des forces libanaises se compte en milliards de dollars... personne n'est dupe.
    Et vu la manière dont ils forcaient les gens à payer pour n'importe quoi, il n'est pas étonnant de les voir boudés par cette même population qui a subi leurs agissements pendant longtemps (on l'a bien vu au Kesserouan). Il n'était pas rare d'être dans des situations du style : Soit tu paies, soit on te tue.

    Bref, et d'apprendre que Geagea demande des fonds, c'est d'un ridicule...
     

    aboulzouz

    Active Member
    #5
    Ah bon c cool ca!!!

    Mnt qu'ils ont repris la LBC et staracadey g du mal à croire
    qu'ils auront des problèmes finaciers!!

    En tout cas personne n'est convaincu!! Mais peut etre que ce qu'ils ont n'est pa encore
    suffisant pour acheter des armes lourdes!!

    :biggrin:
     

    coralie

    Legendary Member
    #6
    lil l lah ya mohsinin !!!!! allah ya3tikon lil l lah ya mohsinin !!!!

    pauvre Sammoura il a du mal a joindre les deux bouts et a boucler ses fins de mois !!!! bien sure on lui fera la quete le dimanche prochain !!! :biggrin:

    quelle mauvaise blague les LF !!! il n'ont pas froid aux yeux ces bandits ??? :mad: n'ont ils pas assez voler pendant les annees de guerre ??? n'ont ils pas fait assez de degats ???
     
    #7
    The Alternative said:
    Et si vous voulez vous pouvez envoyer un aide aux Forces Libanaises car ils sont a court d'argent comme l'a si bien dit Mr.Geagea lors de son dernier monologue sur LBC...

    :) j'ai beaucoup aimé cette bonne blague...ils demandent une aide!

    Regards

    Allo ! Allo !

    Et la vente des armes aux acteurs du conflit des balkans ! Chou ont oublie vite une super rentrée ....et, ah ! combien ? (beaucoup en 100aine de millions de $ parait-il ? - lire la presse française en ce sens)
     

    elhaj

    Well-Known Member
    #8
    Bejin said:
    En 1987 les FL de Geagea imposaient les taxes suivantes: sur le permis de séjour des étrangers: 350.000LL selon la durée du séjour; permis de travail pour étrangers: variable selon l'emploi (pour un cuisinier, 16.500LL /an pour une profession libérale, 33.000LL); sur l'enregistrement des transactions foncières: vente/achat d'un appartement, 520.000LL; d'une villa,1.040.000LL; d'un chalet balnéaire, 390.000LL

    Celles-ci imposaient aussi une taxe de 5% sur tout achat de la Régie des tabacs et tombac. Les cigares sont taxés à raison de $3 la boîte. A cela doivent s'ajouter les profits provenant de la contrebande du tabac étranger et de la taxation de l'exportation du tabac local. Les rentrées annuelles des FL dans ce domaine ont été de l'ordre de 843.073.990LL pour 1988. Les billets de cinémas et de théâtre sont taxés à raison de 3% du prix du billet (60LL pour un billet de 1.000LL); les factures de restaurant, à raison de 5% de la facture du consommateur en plus d'un impôt de 1% sur les recettes totales du restaurateur.

    Les FL imposaient les entreprises et les professions selon un système sophistiqué et souple. Les 'contributions' des individus et des sociétés se font par un accord selon le type de l'institution: profession libérale, magasin, supermarché, société de services, etc. Une taxe forfaitaire de $30 par mois est, par ailleurs, imposée sur chaque entreprise commerciale et industrielle.

    Le commerce des objets d'art et des antiquités, par lequel une partie du patrimoine archéologique du pays a passé à l'étranger, est taxé par les FL.
    Les impositions des FL sont de l'ordre de 5% pour les objets dont la valeur ne dépasse pas 5.000LL; 10%, entre 5.000 et 20.000LL; 15% sur les objets entre 20.000 et 50.000LL; 20% pour les objets de plus de 50.000LL. Les rentrées annuelles de cette fiscalité pour l'année 1988 ont totalisé 19.633.000LL.

    Les FL imposaient nt des taxes sur les centres touristiques et balnéaires à raison de 300-550LL /m2 sur la superficie du centre lui-même et de 2.500LL-5.000LL/m2 sur la superficie des cabines
    Les FL imposaient des taxes aux entrepreneurs privés sur l'enlèvement du sable:100LL/m3 pour le sable de montagne; 600LL/m3 pour celui des rivières et 200LL/m3 pour le gravier. Leurs rentrées annuelles dans ce secteur pour 1988 sont 66.634.400LL.

    Le 'cinquième bassin ' est sous le contôle des FL,1989, près d'une cinquantaine de navires y accostaient par mois; les divers droits et taxes perçus s'élevaient à une moyenne de trente millions de LL par mois. Le cinquième bassin est réputé être le plus compétitif parmi les ports libanais.

    Entre 1986 et 1989, 140 cargaisons destinées à l'océan Indien avaient disparu sur la côte libanaise. En mai 1988, la valeur des marchandises détournées par ce moyen s'élevait à $30 millions. En 1989, la baraterie sur les côtes libanaises avait déjà coûté £120 millions aux compagnies d'assurances londoniennes..

    La valeur de la drogue produite au Liban est évaluée à $6 milliards sur place, celle des produits écoulés dans les capitales européennes et américaines devait rapporter dans les $150 milliards. Avant la guerre, le trafic de la drogue rapportait $300 millions aux trafiquants. En 1988, il aurait rapporté entre $500 millions et $1 milliard par an, selon les estimations..

    L'essence est taxée par les FL à raison de $15 pour la tonne vendue à l'intérieur (et à raison de $10 pour la tonne vendue à l'extérieur des régions sous leur contrôle), soit 20% de son prix; le gaz, à 1.600LL/tonne et le fioul, à $20/tonne. En 1988, les rentrées annuelles des FL de la taxation sur les carburants s'élevaient à 5.905.201.920LL.

    Le holding des Forces Libanaises, fondé en novembre 1989,gère les sociétés suivantes: SONAPORT (Sâmî Mârûn et Ilyâs Sâbâ); la LEAST, la Société libanaise d'investissement, de services et de transports (activités maritimes); la SLIA, Société libanaise d'impression artistique (impression, distribution de journaux et d'imprimés); Security and Services (transports de fonds et de bijoux); Société du Liban et du monde (import/export); la STARLANA (commerce et transport terrestre et maritime); Société coopérative de consommation (produits alimentaires et articles ménagers); la COPITEC (projets et investissements commerciaux); la Société libanaise nationale de commerce; la Société de récolte agraire libanaise; la Société de services postaux internationaux; la Société libanaise de pêche (pêche maritime, vente de bateaux, commercialisation de produits de la mer); la Société Asmar pour le cadastre (cadastres, commerce, logement et sport).
    Le 'holding' des FL, par exemple, possède dans les régions de Jubayl, Matn et Kisrawan des terres atteignant une superficie de 1.O58.991 m2.

    Roger Tamraz réussit à s'assurer la protection des chefs miliciens qui l'avaient critiqué auparavant en échange de très grandes largesses. Aux FL de Samir Geagea, il paya 30 millions LL par mois, pour la fermeture des cercles de jeux 'illégaux' afin de préserver le monopole du Casino de Liban, finança la construction de l'aéroport de Halat et la créa la Société libanaise d'hélicoptères qui assurait la ligne aérienne entre cet aéroport et Larnaka.
    En août 1989, les FL mettent Tamraz en résidence surveillée l'accusant d'avoir illégalement exporté $140 millions hors du pays pour les investir en Europe..

    ça me rappelle les "bienfaits" de W J et son PSP à el chouf
    :tongue:
    WJ, PSP / SG, LF : face/pile
    :biggrin:
     

    JustLeb

    Legendary Member
    #9
    The Alternative said:
    Et si vous voulez vous pouvez envoyer un aide aux Forces Libanaises car ils sont a court d'argent comme l'a si bien dit Mr.Geagea lors de son dernier monologue sur LBC...

    :) j'ai beaucoup aimé cette bonne blague...ils demandent une aide!

    Regards
    En fait j'ai beaucoup rigoler quand j'ai entendu SG dire qu'il y aura un abonnement que les membres LF devront payer ! A vrai dire la majorité des LF est pauvre et ruinée et si elle est LF c'est uniquement car cela lui a permis de susser le sang de la société chrétienne que LF pretendait protéger.

    La majorité des LF rêve à reprendre le passé à nouveau où elle pourra bénéficier de ce qui reste de la société chrétienne. Je vous assure, que c'est la dernière chose qu'elle pensait faire est de payer un abonnement à SG :biggrin:
     

    -unknown-

    Well-Known Member
    #10
    The Alternative said:
    Et si vous voulez vous pouvez envoyer un aide aux Forces Libanaises car ils sont a court d'argent comme l'a si bien dit Mr.Geagea lors de son dernier monologue sur LBC...

    :) j'ai beaucoup aimé cette bonne blague...ils demandent une aide!

    Regards

    peut etre qu'ils sont a court d'argent! qui sait!?
    puisque Sethrida a acheter je ne sais combien de voiture et de meuble pour les villas de zouk-mosbeh et des cedres (aller savoir quel marque aussi, moi on ma dis qu'elle a beaucoup acheter de chez *****)
    et puis sans compter le nouveau garde robe du Dr.
    (et aussi il faut payer les professeurs pour qu'ils leur apprennent a parler (l'autre fois sethrida sur nharkoum sa3id etait en train de lire pas de parler) hihihihi et les monologues (hehe g aimer le terme) objectif et sans aucun interet chaque jour a la une de la LBC du Dr.)

    au fait il faut savoir combien ils ont cacher a l'etranger aussi!
     

    xcoder

    Well-Known Member
    #11
    lol, je me souviens aussi avant que samir geagea got released. strida a declare qu'il avait deux resons principales qui ne permettent pas samir geagea d' habite a "yasou3 l malak"
    le premier car c'est pas safe
    le deusieme car il ne sont pas capable de payer le loyer!
    what a joke! :p
     

    micha

    Active Member
    #12
    aboulzouz said:
    Ah bon c cool ca!!!

    Mnt qu'ils ont repris la LBC et staracadey g du mal à croire
    qu'ils auront des problèmes finaciers!!

    En tout cas personne n'est convaincu!! Mais peut etre que ce qu'ils ont n'est pa encore
    suffisant pour acheter des armes lourdes!!

    :biggrin:
    [SIZE="4"]دعا رئيس كتلة الاصلاح والتغيير النائب العماد ميشال عون الى الحوار وقال: نحن ثابتون في مواقفنا ونؤمن بالحوار كوسيلة وحيدة للتوصل الى حل يجعلنا في هذا الوقت نشارك الجميع. أضاف: الحكومة اليوم مشلولة والمثلث الشيعي والسني [/SIZE]والمسيحي مقفل وتاليا على واحدة من هذه القوى الابتعاد، وليس هناك إمكان لفتح أحاديث تستوجب طلب إقالة رئيس الجمهورية. من جهة اخرى أشار عون الى تحالفه مع مَنْ يريد ان يتحالف معه
     

    Stonecold

    Well-Known Member
    #13
    lf's fortune is estimated approximatly by 13 billon $ these are money of what it was known by "SANDOO2 EL WATANE" that used to collect taxes from the people "the christian society" according to "lf" that claimed to protect them :angry:
     

    Valium

    Active Member
    #14

    Si Samir Geagea a tout cet argent (celui des FL) , qu'il aide les familles de ses combattants qui sont de nos jours des personnes tres pauvres , qui sont pour la plupart au chomage ... au lieu de leur en demander comme dans sa premiere interview a la LBC ...

    Son argent est estimé a des milliards de dollars!!! ET COMMENT OSE-t-il en demander d'avantage ???

    A mon Avis c'est une honte , s'il a du coeur ... qu'il pense aux familles qu'il a endommagées , aux familles qui croyaient en lui au lieu de penser a la sienne :tongue: (puisque tous l'argent des FL est en sa possession )
     

    lubnani

    Active Member
    #15
    je n'aime pas beaucoups parler des autres, mais avant la guerre de liberation, quand geagea etait en trains de creer tout les organismes neo-gouvernementaux ans les zones est, la fortune des FL etait plus grandes qu celle de la abnque centrale, geagea envisageait une monnaie du liban chretien qu'il devait appeler "Liba", c'etait le temps ou il etait pour al confederation libanaise, au pire et la aprtition aux mieux
     
    Top